SOCIETE D'HORTICULTURE DE RUEIL-MALMAISON
 
Affiliée à la Société Nationale d'Horticulture de France
SHRM
Accueil
Conseils

ORCHID’ASTUCES

Trucs, astuces et partage d’expériences !

Pour la bonne culture des orchidées

Bernard Grauloup       bernard.grauloup@free.fr

 Partage d’expérience

 Les cochenilles envahissent peu à peu nos serres et vérandas et nos pauvres orchidées ont beaucoup de mal à se défendre .Les traitements systémiques ne viennent plus à bout de ces parasites, sans doute par accoutumance, et il faut absolument une alternative qui provoque un choc sans dangerosité supplémentaire.

Depuis un an, je traite régulièrement mes orchidées en alternant un traitement systémique et un traitement par huiles essentielles. Le résultat est positif et de ce fait, je souhaite vous faire partager la recette.

 Quelques recettes…

 L’huile essentielle (géranium rosat)

Généralité : L’usage des huiles essentielles pour l’agriculture est relativement récent. Cependant, il n’est pas sans danger. Il faut respecter rigoureusement les quantités préconisées et bien choisir la bonne espèce de produit d’origine 100% naturelle.

Les huiles essentielles sont des substances naturelles, biodégradables, très efficaces mais parfois toxiques. Il faut les manipuler avec précaution. Il est très important de respecter strictement les dosages.

 Son action: Les huiles essentielles présentent 2 modes d’action :

- Une action directe : une partie de l’huile essentielle pénètre dans la plante et sera ingérée par les parasites.

- Une action indirecte : la partie volatile de l’huile essentielle sera inhalée par les indésirables.

On a constaté que les insectes mâles étaient plus sensibles à l’inhalation que les femelles.

Il existe plusieurs modes d’application des huiles essentielles : pulvérisation, perfusion, injection, cataplasme, poudrage, épandage, arrosage.

 Son utilisation : En cas d’attaque, et en 3 cycles successifs, pulvériser l’huile essentielle diluée sur la plante à raison d’une fois toutes les deux semaines en hiver et toutes les semaines dés le printemps, jusqu’à disparition totale de l’insecte.

 La recette : mélanger 1 ml d’huile végétale ainsi que 1 ml d’huile essentielle de géranium rosat et 15 à 30 ml de tensio-actif ( Ex .produit vaisselle ) . Diluer dans 1,5 litre d’eau et bien mélanger juste avant le traitement par pulvérisation.

 En conclusion, l’huile essentielle a pour priorité principale de détruire l’insecte par une action directe, systémique et indirecte par inhalation. On peut aussi observer une action par contact. Elle agit sur du long terme et il faut attendre plusieurs jours avant la disparition totale de l’insecte. Vous trouverez des informations complémentaires dans le livre d’Eric Petiot : « Soigner les plantes par les huiles essentielles et les huiles végétales et minérales »